OOPS ! - ATTENTION ! DERAPAGE !

Publié le par Association le témoignage évangélique

Cette rubrique est un mélange de tout : contradictions, affirmations plus que discutables, notes d’humour, faits étonnants, vérités et mensonges, les silences qui parlent, les chiffres révélateurs, etc.

« La nouvelle naissance ?  Pas pour nous, merci ! »

 

     Chez les Témoins de Jéhovah, la nouvelle naissance est réservée à la classe céleste, les 144 000  dont il  reste sur terre entre neuf et dix mille. Ainsi la vaste majorité des Témoins de Jéhovah n’a pas fait l’expérience de la nouvelle naissance et ne la recherche même pas parce qu’ils croient aveuglément que la « classe  terrestre » n’en a pas besoin. Mais regardons attentivement ce que Jésus a dit :

Jean 3 :3 (TMN)  Jésus lui dit : « Oui, vraiment, je te le dis : Si quelqu’un ne naît de nouveau il ne peut voir le royaume de Dieu.

v5 :  Si quelqu’un ne naît d’eau et d’esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu »

 

     Jésus n’a pas limité ses paroles à la partie céleste du royaume de Dieu. La partie terrestre y est forcément comprise dedans. La Watchtower définit le royaume de Dieu comme suit, dans son livre « Comment Raisonner à partir des Ecritures » page 335 :

« Le mot « Royaume » peut s’appliquer à la domination de ce roi oint ou au territoire terrestre régi par son gouvernement céleste. »

 

     Même si les Témoins de Jéhovah appellent leurs lieux de rassemblement « Salles du Royaume », et même si leur espérance est de passer l’éternité dans la partie terrestre du royaume, la triste réalité, c’est qu’ils ne verront jamais ce royaume et qu’ils n’y entreront pas – à moins, bien sûr, de mettre en pratique les paroles de Jésus et de passer par la nouvelle naissance. C’est ce que nous leur recommandons de faire le plus tôt possible !

 

« Nous ne faisons pas nos propres recherches »

 

     Dans la « Tour de Garde » du 15 septembre 1967, page 562 nous trouvons ceci :

 

     « Dans l’Organisation de Jéhovah, il n’est pas nécessaire de consacrer beaucoup de temps et d’énergie aux recherches pour la bonne raison que des frères sont désignés pour faire ce travail, afin de vous aider, vous qui n’avez pas beaucoup de temps ; ils préparent les excellents articles de la Tour de Garde et des autres publications de la Société »

 

     La Société Watchtower n’encourage pas ses disciples à faire des recherches personnelles. Ceci n’a rien de nouveau : dans son livre « Trente Ans Esclave de la tour de Garde » (page 19) W.J. Schnell faisait déjà cette remarque  au milieu des années vingt :

 

     « Dés le début la ruse consistait à obliger les gens à acheter et puis à ne rien lire d’autre que les livres et brochures édités par la Société. Ces écrits contenaient toujours un peu de vérité – surtout au début, comme amorce, mais le tout était tellement surchargé du verbiage de l’Organisation que le lecteur en avait souvent des vertiges ! On tenait à ce que le gens ne lisent rien d’autre que les livres, brochures et publications de la Société. Quand il en avait acquis le goût, celui qui subissait ce lavage de cerveau ne croyait qu’en cette littérature et en sa nouvelle position de « proclamateur du Royaume. »            

 

     Soixante ans plus tard, la position de la Watchtower est toujours la même : « … les Témoins ne vont pas voir les gens pour rechercher la vérité et la lumière. Ils ont déjà passé d’innombrables heures à étudier la Parole de Dieu à cette fin…. Dès lors, pour des Témoins de Jéhovah ce serait faire preuve d’imprudence et gaspiller un temps précieux que d’accepter des écrits religieux conçus pour tromper et de s’exposer à leur influence… » (La Tour de Garde n°15 du 1er août 1984, page 31) 

 

     Il est vrai que nous ne sommes plus dans les années soixante ou quatre-vingts. Les mentalités ont évolué (un peu). De plus en plus de Témoins surfent sur le net, même si cela ne plaît pas beaucoup à leurs dirigeants. Alors un petit mot à vous, ami Témoin de Jéhovah qui osez lire ces lignes, malgré les reproches éventuels que vous risquez de subir de vos supérieurs :  bonne continuation, et que Dieu vous bénisse !

 

Vous avez besoin de la Watchtower pour comprendre la Bible.

 

     C’est ce que pense le journal la « Tour de Garde » du 15 mars 1982  (page 27),

 

     « Mais Jéhovah Dieu a aussi donné son organisation visible, son « esclave fidèle et avisé » composé de chrétiens oints de l’esprit, dans le but d’aider les chrétiens de toutes les nations à bien comprendre la Bible et à bien l’appliquer dans leur vie. Si nous ne restons pas en contact avec ce canal dont Dieu se sert pour communiquer, nous aurons beau lire la Bible tant et plus, nous n’avancerons pas sur le chemin de la vie. »

 

     La même pensée est développée dans la « Tour de Garde » du 1e octobre 1994,  page 8 :

 

     « Non seulement les prophéties bibliques désignaient le Messie, mais elles nous dirigent aussi vers le corps très uni des Témoins oints qui sert aujourd’hui en qualité d’esclave fidèle et avisé. Celui-ci nous aide à comprendre la Parole de Dieu. Tous ceux qui veulent comprendre la Bible devraient se rendre compte que « la sagesse si diverse de Dieu » ne peut être connue que par le canal de communication choisi par Jéhovah, l’esclave fidèle et avisé. »

 

Dieu ne se contredit pas.

 

     Et avec cela nous sommes bien d’accord. Le journal « La Tour de Garde » le souligne bien dans son article du 1er décembre 1967, page 709, sous le titre « Par quel moyen DIEU nous parle-t-il aujourd’hui ? »

 

     « … comment un Dieu sage, juste et aimant pourrait-il exprimer tant d’opinions contradictoires ? »

 

     Le Bulletin Intérieur N° 7 du 15 mai 1955, page  9,  le confirme :

 

     « Les diverses religions enseignent de nombreuses doctrines contradictoires. Il est évident que tous ces enseignements ne peuvent être fondés sur la vérité. Une seule doctrine, confirmée par la Parole divine, est vraie et logique. Si les préceptes d’une religion ne sont pas basés sur les paroles du Christ, ils ne tiendront pas : si ses raisonnements démentent Dieu ils seront renversés : si ses articles de foi sont un mélange, d’erreur et de vérité, le tout est gâté. Il n’est pas raisonnable de croire que la Parole unie de Jéhovah appuie des doctrines contradictoires … »   

 

 

Bizarre ! Il y a des contradictions chez nous aussi !

 

     Dans le livre de l’Apocalypse (Révélation) au chapitre cinq,  il est question du « Roi de l’Abîme » et des sauterelles redoutables qui sont sous ses ordres. La Watchtower les identifie comme suit dans « Le Mystère de Dieu accompli » édition de 1917, page 180 :

 

     « Elles ont leur roi, l’ange de l’abîme – ce roi est celui qui règne en maître actuellement d’une manière générale sur tout le domaine ecclésiastique du présent monde mauvais : cet ange de l’abîme est « le prince de la puissance de l’air. »

     Nommé en hébreu Abaddon – c’est-à-dire « un mauvais », appellation bien méritée.

     En en grec Apollyon – Ce terme veut dire destructeur, il désigne purement et simplement Satan,  le diable. »

 

     Cela semble net et clair, et la plupart des biblistes seraient probablement d’accord avec cette interprétation.

     Quelle surprise donc lorsque nous lisons ce qui suit dans le livre « Alors sera consommé le mystère de Dieu » éd. de 1972, page 250 :

 

     « D’autre part, ce personnage est aussi « l’ange de l’abîme » et le roi du terrible nuage de sauterelles qui monte de l’abîme. En hébreu son nom est Abaddon, qui signifie « destruction » et en grec Apollyon ou « destructeur ». Tous ces détails identifient clairement cet « ange » à Jésus-Christ, le Fils de Jéhovah Dieu. »

     « Que symbolisent les sauterelles que Jésus délivre de la « fosse de l’abîme » ?

… Il s’ensuit qu’elles doivent figurer les chrétiens qui constituent aujourd’hui  le reste oint de ses disciples, héritiers avec lui du Royaume céleste. »   

                                                                                      

Où est Jésus ?

 

     Lorsque Charles Russell débuta sa carrière littéraire vers la fin du dix-neuvième siècle, ses prétentions en ce qui concerne le retour du Seigneur Jésus firent sensation pour trois raisons. D’abord, il annonça que le retour de Jésus était déjà arrivé, (en 1884) puis, qu’il était invisible, ensuite, que Jésus était déjà sur la terre avec des saints ressuscités, également invisibles. La citation suivante tirée de son livre « Etudes des Ecritures, Vol III Que ton règne vienne » page 232 est claire :

 

     « … nous disons que c’est une conclusion des plus raisonnables et en parfaite harmonie avec tout le plan de Dieu qu’au printemps 1878 tous les saints, apôtres et « vainqueurs » de l’âge de l’Evangile, qui dormaient en Jésus, furent ressuscités, êtres spirituels, semblables à leur Seigneur et Maître. Si donc nous concluons que leur résurrection est maintenant un fait accompli et que ces vainqueurs sont, aussi bien que notre Seigneur, présents sur la terre, le fait que nous ne les voyons pas n’est pas un obstacle à notre foi puisqu’ils sont des êtres spirituels, et, comme leur Seigneur, invisibles aux hommes … »  

 

     Aujourd’hui les Témoins de Jéhovah rejettent tout cela. Leur livre « Assurez-vous de toutes choses » édition de 1965, page 426  précise « Le retour du Christ n’est pas un retour proprement dit vers la terre. »

 

     Le journal « La Tour de Garde » du 13 février 1970, page 101  ajoute :

 

     « Où est-il ? Alors devons-nous penser que Jésus est présent, quoique invisible, dans l’atmosphère terrestre ? D’après la Bible, sa présence n’implique pas qu’il doive quitter le ciel pour se trouver sur la terre….  Il  est revenu dans le sens qu’il a dirigé son attention vers la terre…. »

 

     Bien sûr, tous les chrétiens savent que Jésus n’a jamais cessé de diriger son attention vers la terre !

 

Le mystère du livre disparu.

 

     En 1929 la Watchtower édita un livre écrit par le Juge Rutherford intitulé « Vie » à quelques 1 656 500 exemplaires. En 1959 parut l’histoire officielle des Témoins de Jéhovah intitulée « Les témoins de Jéhovah dans les desseins divins ». On a beau chercher, on fait mention de tous les livres de Rutherford, sauf de ce livre « Vie ».

 

     En 1993 un nouveau livre traçant l’histoire de la Société Watchtower est édité portant le titre «Les Témoins de Jéhovah, prédicateurs du Royaume de Dieu. »  C’est un volume impressionnant de quelques 750 pages !  A nouveau, on a beau chercher dans l’index, (pourtant très complet) on ne trouve aucune trace du livre « Vie ».

 

     Mais finalement on peut le dénicher, car à la page 88 de ce livre, il y a une illustration des 24 livres écrits par Rutherford, et, au milieu, le livre rouge portant le titre « Life »  (»Vie » en français) Mais les historiens de la Watchtower ne donnent aucune indication du contenu de ce livre.

 

     En voici donc un résumé ;

 

     La préface des Editeurs précise à la page 8 : « Ce livre n’est pas un instrument de propagande…

   «  Ce n’est pas non plus un livre religieux. Il arrache leurs masques à l’hypocrisie, à la tradition, au formalisme et il présente à l’homme la vérité. Si vous le lisez, vous saurez aussi le comprendre, et vous en éprouverez de la joie…. »

 

     Puis Rutherford se lance dans le vif du sujet. En 338 pages il va prouver que le retour des juifs selon la chair en terre de Palestine est bel et bien l’accomplissement des prophéties bibliques . A la page 173 il montre que c’est  le Seigneur qui suscita Théodore Herzl, que c’est le Seigneur aussi qui était derrière la formation du mouvement sioniste à Bâle (Suisse) en 1897 et que c’est le Seigneur qui désire que les juifs réintègrent la Palestine (page 222)

      

     Rutherford décéda en janvier 1942, à peine quelques semaines après l’entrée des Etats-Unis dans la Deuxième Guerre mondiale, et il ne pouvait pas savoir bien sûr que le nouvel état d’Israël serait proclamé en 1948. Le contenu de son livre « Vie » prouve que globalement il avait vu juste (pour une fois).

 

     L’ironie de la situation, c’est que ses successeurs ont vite fait de changer la doctrine !  Le livre « Que Dieu soit reconnu pour vrai » édition de 1952, page 236  le résume ainsi :

 

     « Pour toutes ces raisons on ne peut pas voir dans le rassemblement des Israélites incroyants en Palestine l’accomplissement de quelque prophétie. »

 

     On comprend maintenant pourquoi le livre « Vie » est devenu presqu’invisible !

                                                               

Parfois nous imprimons des bêtises.

   

 Jésus a dit « La vérité vous affranchira » -- ce qui a inspiré le titre du livre édité par la Watchtower en 1947 (éd; fr.)  D’ailleurs à la page 345, voici ce que nous lisons sous le titre  « Comment étudier ce livre :  Les vérités divines sur lesquelles ce livre attire votre attention ont actuellement une telle importance que vous devriez les graver profondément dans votre cœur et dans votre esprit… »

 

     Le seul petit problème, c’est que parmi  ces « vérités divines » il y a des affirmations que la Watchtower n’enseigne plus. Par exemple, à la page 140, on affirme qu’Adam fut créé en l’an 4028  avant notre ère. Puis, à la page 287, que les « Autorités Supérieures » dont il est question dans Romains chapitre 13 v.1, ne sont pas les gouvernements de ce monde, mais Jéhovah et Jésus. Ce point de vue a été rectifié depuis lors.  Plus amusante encore est la citation suivante trouvée à la page 262 :

 

     « Cette organisation occulte, de beaucoup supérieure en force à l’humanité, constitue les « cieux » dirigeant l’actuelle organisation terrestre de l’homme. Ce dernier ne peut pas plus se débarrasser de ces cieux démoniaques, qu’il ne peut, par avion, fusée, ballon ou autres engins, s’aventurer au delà de la couche d’air entourant notre planète. Dieu seul pourra délivrer l’humanité de ces puissants démons qui l’assujettissent. »

 

     Le 12 avril 1961 le soviétique Youri Gagarine, athée notoire,  devint le premier homme de l’espace. Il ignorait probablement ce que la Watchtower avait imprimé quelques années auparavant sur les voyages au-delà de l’atmosphère terrestre.  On se demande ce qu’il aurait dit s’il avait su…..

 

                                                               

Chez nous la lumière va croissant.

 

     « Les chrétiens peuvent s’attendre à ce que la lumière spirituelle de la compréhension aille « croissant jusqu’à ce que le plein jour soit établi ». (Prov.4 :18 Da.) C’est donc avec patience que nous attendrons les éclaircissements sur les points qui n’ont pas encore été traités, tout en recevant avec joie et gratitude la lumière de la vérité de la Parole divine, progressive et sans cesse croissante. »    La Tour de Garde, du 15 août 1970, page 507.

 

     Dans la réalité ce verset biblique est devenu un prétexte pour justifier des tactiques inexcusables. Des « vérités » d’autrefois deviennent des erreurs aujourd’hui, et vice-versa.  Des dates sont annoncées avec parfois des prédictions précises, pour être ensuite rejetées et modifiées. Des sujets qui ont déjà été traités dans le passé reçoivent des interprétations nouvelles, souvent en contradiction avec les anciennes. Tout cela, le Témoin de Jéhovah doit l’accepter docilement. Toute contestation ouverte pourrait être très dangereuse pour lui. N’importe quelle autre organisation religieuse qui se permettrait un tel comportement serait très vite épinglée par la Watchtower et ses dirigeants exposés comme des trompeurs ! Nous soupçonnons que le vrai sens de ce verset des Proverbes n’est pas celui que la Watchtower voudrait lui donner. D’ailleurs, pourquoi s’arrêter à ce verset sans en lire le suivant ?  Citons-le dans la Traduction du Monde Nouveau :

     « La voie des méchants est comme l’obscurité ; non, ils ne savent pas sur quoi ils trébuchent sans cesse. »

     La « vérité » de la Watchtower ressemble davantage à l’obscurité : plus elle avance, plus elle trébuche !

 

                                                                  

Mari ou propriétaire ?

 

     Le chapitre 31 du livre des Proverbes est un beau passage des Ecritures,  particulièrement les versets qui parlent de la femme capable ou vertueuse. Selon les traductions, elle est décrite comme « ayant bien plus de valeur que les perles », « son prix l’emporte de loin sur les perles »

     La TMN dit : « Sa valeur dépasse de beaucoup celle des coraux »

     Autrement dit, une telle épouse vaut son pesant d’or. A juste titre, on comprend que son mari a confiance en elle (verset 11) il fait ses éloges (verset 28)  bref, il est fier d’elle.  Mais la Traduction des Témoins de Jéhovah ne parle pas de son mari. Voici ce que nous lisons :

 

Verset 11 : « Le cœur de son propriétaire a placé sa confiance en elle … »

Verset 23 : « Son propriétaire est quelqu’un qui est connu dans les portes … »

Verset 28 : « …son propriétaire (se lève), et il la loue. »     

 

     Que faut-il comprendre de cette traduction choquante ? Est-ce vraiment la pensée de Dieu ?  Le mari est-il propriétaire de sa femme ?

 

 

Publié dans OOPS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article